Un budget réaliste, gage d’un avenir serein

Budget

Pourquoi faire un budget ?

Établir un budget personnel :
– C’est l’assurance de maîtriser ses dépenses, de ne pas vivre au dessus de ses moyens et de s’assurer un avenir serein.
– C’est aussi anticiper sur l’avenir, que ce soit en matière d’achat immobilier ou en matière de renouvellement mobilier ou électroménager prévu ou inattendu.Nous avons tous des besoins vitaux : avoir un toit, du chauffage, à manger, des vêtements, des frais de garde des enfants, un véhicule pour se rendre au travail, des loisirs ou des vacances que nous ne voudrions surtout pas manquer…Pour satisfaire l’ensemble de ses besoins -ou envies- nous avons des revenus mensuels réguliers ou irréguliers et selon ses moyens, nous nous devons de prioriser ces dépenses.
Quelle méthode pour faire un budget adapté à notre situation ?

Avant d’établir réellement son budget, il va vous falloir vous armer de patience et de courage afin de lister l’intégralité de vos charges et de vos rentrées d’argent.
Pour les charges, il est indispensable de penser évidemment aux charges fixes telles que le loyer ou le remboursement de l’emprunt immobilier, le chauffage ou les assurances mais aussi à toutes les charges variables (vêtements, nourriture, etc…).

Dresser cet état des lieux demande sincérité et objectivité. Il ne faut surtout pas se mentir, sinon c’est la porte ouverte à l’enfer et au découvert bancaire !

Concernant les rentrées d’argent, il faut lister les salaires mensuels, les allocations familiales éventuellement ou encore aux primes annuelles. Mais au niveau des recettes, on peut se permettre d’en oublier : cela ne sera que des bonnes surprises !

Prioriser ses dépenses,c ‘est aussi faire preuve de discernement : une acquisition immobilière, les études des enfants, le voyage au bout du monde dont on rêve ou encore la dernière voiture connectée haut de gamme !

Enfin, il faut aussi prévoir les sommes que l’on va pouvoir épargner.

On s’accorde à dire, en règle général, qu’il faut avoir en épargne l’équivalent de 3 mois de salaire.
Cela paraît énorme, mais lorsque survient un coup dur, une panne de voiture, une chaudière à changer, c’est le minimum à avoir pour être sûr de ne pas gréver son budget et déséquilibrer ses finances personnelles.

Quels outils pour s’en sortir ?

Établir son budget revient à prévoir ses dépenses et recettes sur les douze mois suivants (une année civile). Pour ce faire, on va prendre en compte le cumul des dépenses de l’année n-1 soit en réel si vous êtes du genre à noter chaque dépense soit en faisant une estimation par rapport aux dépenses réelles des trois derniers mois par exemple (que l’on multipliera par 4 pour avoir les charges sur 12 mois).

Pour les revenus, c’est en général beaucoup plus facile. On prend les salaires des douze mois précédents ou éventuellement le dernier si l’on a eu la chance d’avoir une augmentation ! A cela, on ajoute éventuellement les aides familiales.

On peut se servir de grille de budget déjà préétablie ou encore télécharger des logiciels de gestion de budget personnel gratuit comme celui de Linxo. Mais à l’heure des smartphones et tablettes, on peut aussi trouver des applications sur le playstore (Androïd ou Apple) de notre mobile dédiées à la gestion personnelle et au budget.

Et dans un budget immobilier, prévoir un plan maison moins cher que les sommes parfois exorbitantes  réclamées par les architectes, c’est possible en récupérant des plans d’architectes directement sur Internet : on diminue les intermédiaires tout en pouvant personnaliser ses plans de maison à son goût : maison moderne ou traditionnelle (informations complémentaires ici) !

Pour conclure, établir un budget, bien que ce soit une tâche ardue, n’est pas inaccessible : volonté, discernement, honnêteté sont les qualités qu’il vous faudra mettre en avant.
Mais ensuite, il faudra immanquablement apprendre à respecter son budget afin de ne pas déséquilibrer sa situation bancaire, sans pour cela se laisser tenter par des achats compulsifs inconsidérés… Et c’est pourquoi, pour être sûr de « limiter les dégâts », il faut toujours se prévoir une marge de manœuvre dans l’établissement de son budget.