Dispositif Pinel : On fait le point pour vous

damien Budget

En quoi consiste le dispositif Pinel ?

La loi Pinel modifie l’ancienne loi Duflot relative aux investissements. Il devient ainsi possible de choisir la durée d’un investissement. Certaines conditions permettent aussi depuis le premier janvier 2015 de louer un bien immobilier à un de ses enfants ou de ses parents.

Restrictions relatives à la loi Pinel

Les immeubles qui sont concernés par la loi Pinel se doivent d’être neufs et de correspondre à certaines normes énergétiques et thermiques. Les avantages de la loi Pinel ne sont pas cumulables avec ceux d’autres lois mais il est possible de cumuler plusieurs biens immobiliers qui permettent de bénéficier de ces avantages.

Quel avantage y a-t-il à investir dans le contexte de la loi Pinel ?

La loi Pinel vous permet de bénéficier d’avantages fiscaux, ainsi que de préparer votre retraite. C’est possible de recevoir le prix des locations tout en continuant à percevoir sa retraite. Les biens immobiliers peuvent constituer un patrimoine immobilier qui sera alors transmis à vos descendants après votre décès. Ces derniers pourront à leur tour recevoir le prix des loyers que vous perceviez.

Qu’est-ce que le système des zones ?

Le système de zone loi Pinel défini certaines zones géographiques d’agglomération, essentiellement où la tension immobilière est relativement élevée. Cette situation garantit une sécurité pour les investisseurs, tout en les encourageant à investir dans des endroits où leur investissement sera particulièrement utile. La loi Pinel est aussi valable en outre mer.

Comment défiscaliser un investissement avec la loi Pinel ?

Autant les sociétés civiles que les particuliers peuvent aujourd’hui bénéficier des mêmes avantages fiscaux. Cet avantage de défiscalisation peut s’élever jusqu’à 21 % de l’investissement relatif à un bien immobilier qui doit être utilisé à des fins locatives. Le pourcentage d’avantages fiscaux est relatif au nombre d’années pendant lesquelles un bien sera loué. L’avantage de 21 % est accessible pour une location de 12 ans. Un avantage de 18 % est possible pour une location de 9 ans, tandis qu’une location de 6 ans permet un avantage fiscal de 12 %. Ce montant est calculé par rapport au prix total du bien immobilier.